De cette façon, vous arrêtez les fluctuations de la glycémie

De nombreuses personnes, y compris celles qui ne sont pas diabétiques, sont aux prises avec les fluctuations de leur glycémie. Cela peut se manifester par une glycémie élevée ou une glycémie basse. Avez-vous déjà souffert de cela? Que vous avez soudainement des nausées ou des étourdissements et que vous ne résolvez ce problème qu'en mangeant? Alors vous n'êtes certainement pas le seul. Les personnes ayant un taux de sucre dans le sang sain peuvent également subir des fluctuations en mangeant irrégulièrement au cours d'une journée ou, par exemple, avec un mauvais aliment. Dans cet article, nous traitons principalement les personnes non diabétiques qui ont régulièrement un faible taux de sucre dans le sang.

 

Insuline et glucose

Comme vous le savez peut-être déjà, la glycémie est liée à la quantité de glucose dans votre sang. Ceci est régulé par deux hormones, dont l'insuline est la plus connue. Les patients diabétiques, par exemple, ont une seringue à insuline avec eux pour régler leurs niveaux. Si la quantité de glucose dans le sang est trop élevée ou trop faible, vous avez des fluctuations de votre glycémie.

 

La bonne nutrition

Une personne en bonne santé ne remarquera pas de différence de sucre dans le sang. Même s'il manque un repas ou consomme une collation malsaine. Cependant, si vous êtes déjà en surpoids, vous aurez vraiment besoin de manger sainement pour éviter les fluctuations. Il est tout aussi important de manger régulièrement. Ne sautez jamais le petit-déjeuner, le déjeuner ou le dîner et il est préférable de manger quatre à six fois par jour. De cette façon, votre corps fabrique l'insuline de la bonne façon. Vous produisez de l'insuline en mangeant. Donc, si vous sautez un repas, comme de nombreuses personnes sautent le petit-déjeuner, cela peut entraîner une hypoglycémie. Cela se traduit par des nausées, des vertiges et/ou des maux de tête. Vous pouvez facilement éviter cela en mangeant régulièrement. Une alimentation saine est également importante. Ne pas manger trop gras, ne pas trop sucrer et ne pas boire trop d'alcool est la devise.

 

Stress, médicaments et maladie

En plus du régime alimentaire, les médicaments, la maladie, le stress, l'alcool et (pour les femmes) les fluctuations des taux d'hormones peuvent jouer un rôle dans les fluctuations de la glycémie. De temps en temps, vous n'y pouvez rien, mais vous devez faire face à des fluctuations. En prêtant une attention particulière à votre alimentation, vous pouvez souvent résoudre rapidement les fluctuations. Par exemple, en mangeant des fruits à faible taux de sucre dans le sang.

Nous utilisons des cookies et des techniques similaires pour vous aider mieux et plus personnellement. Outre les cookies fonctionnels, qui permettent au site Web de fonctionner correctement, nous plaçons également des cookies analytiques pour nous permettre d'optimiser notre site Web. Si vous souhaitez utiliser notre site Web, vous devez accepter ces cookies. Vous faites cela en cliquant sur «Accepter».